monter sans armature

je travaille toujours avec de la terre papier.

En général, pour les grandes pièces, je fais une esquisse . Sur un bâton je repère le sommet de la tête, les épaules, la taille, les genoux, ce sera mon étalon tout au long de la confection. Je commence par les pieds puis monte les jambes creuses; si la terre est trop molle je la sèche avec un décapeur thermique; ensuite je continue à monter avec des bandes de terre de 5cm environ et 7mm d’épaisseur; c’est un aller retour perpétuel entre l’esquisse pour la forme,la consistance de la terre, le décapeur et un bol de thé.

Laisser un commentaire

Poussez donc la porte !